Histoires de l’histoire de l’Internet tchèque: de Svazarm à l’e-mailing avec l’OTAN

Dans les années 80. dans les années 1980, il était impossible de faire des affaires légalement en Tchécoslovaquie communiste. Mais dans la soi-disant union pour la coopération avec l’armée – en bref, svazarmu – il y avait une activité économique dite secondaire. Et c’est grâce à elle qu’un projet de logiciel a commencé à éclore en Tchécoslovaquie communiste, qui à son époque rivalisait avec succès avec les produits concurrents de Microsoft.

Lors de sa création était également l’invité de notre aujourd’hui R. K., qui dans l’épisode d’aujourd’hui du podcast de l’histoire de l’internet tchèque se souvient de ses premières rencontres avec les ordinateurs et Internet.

Il raconte, entre autres, comment son ami cellista lui a apporté de la littérature informatique de pays occidentaux, ou comment son entreprise a développé plus tard, mais toujours avant la diffusion d’Internet, un système de messagerie électronique par lequel la République tchèque communiquait avec l’OTAN.

« La communication avec le personnel, qui se trouvait en dehors de la République tchèque, s’effectuait via notre protocole de mailing, qui était sécurisé par un double des (un chiffre symétrique utilisé ensuite pour sécuriser la communication – ndlr). L’application était vraiment excellente. C’était du courrier électronique avec des carnets d’adresses ou des bons de livraison. Nous venons d’entrer tardivement sur le marché Internet « , se souvient-il.

Il parle également de la concurrence avec Microsoft. « Microsoft, bien sûr, a demandé comment il est possible que nous vendions naveliko comme ça. Et nous leur disions enfantement à quel point nous faisions du bien, et nous les appelions toutes les tenues locales. Je pense que nous avons contribué au fait qu’ils ont commencé à localiser leurs logiciels « , dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *